Wiki Bungõ Stray Dogs
Advertisement
Pour nous, les louanges et les récompenses ne sont qu'un léger crachin. Même si nous étions des voleurs clandestins sans honneur, nous devons risquer notre vie pour empêcher ce meurtre.
  — Yukichi Fukuzawa aux membres de l'Agence de Détectives Armés  

Yukichi Fukuzawa (福沢 諭吉, Fukuzawa Yukichi) est le directeur de L'Agence des Détectives armés.

Histoire

Quand Fukuzawa était jeune, il s'est entraîné dans une école d'arts martiaux gérée par le gouvernement. Il était très ami avec Fukuchi pendant son entraînement aux arts martiaux. Ils avaient une rivalité amicale et passaient du temps ensemble après que Fukuzawa a également pris en charge Ranpo. Fukuzawa faisait partie des Goken, les cinq plus grands épéistes du gouvernement. Il travaillait en tant qu'assassin chargé de tuer les bureaucrates faucons de guerre et les chefs des partis militaires étrangers qui les soutenaient vers la fin de la Grande Guerre. À un moment donné, il a gagné le surnom de Loup d'argent (銀狼, Ginrō), car ses compétences étaient unanimement louées.

Il a démissionné de ce poste, après avoir réalisé qu'il commençait à avoir hâte de tuer ses cibles en raison de la simplicité et de la facilité des assassinats à ses yeux. Il a été évincé pour cette décision, mais il a finalement déposé définitivement son épée et est devenu un loup solitaire. Il a rapidement travaillé en tant que garde du corps professionnel pour deux types d'emplois, à savoir des contrats et des missions ponctuelles de garde du corps. Pendant cette période, il a rencontré Ranpo et l'a aidé à résoudre une affaire de meurtre dans un théâtre. Il finit par perdre son emploi peu après avoir commencé à s'occuper de Ranpo. Néanmoins, les deux hommes sont sollicités par divers clients et deviennent célèbres dans tout Yokohama pour leurs services, avec les compétences de détective de Ranpo et la force extraordinaire de Fukuzawa.

Au cours de leur collaboration, Fukuzawa et Ranpo parvinrent à localiser Natsume, dont on disait qu'il avait des relations au sein du gouvernement et des organisations clandestines de Yokohama. Fukuzawa lui a alors demandé son aide pour obtenir un permis d'exploitation qualifié pour son agence de détectives armés, qu'il envisageait comme une organisation qui comprendrait des détectives forts et aimables autour de Ranpo, même après sa disparition.

Caractéristiques

Apparence

Fukuzawa est un homme de grande taille qui a toujours une expression faciale sévère. Il a de longs cheveux argentés, qui descendent jusqu'à ses épaules. Il a des yeux bleu métallique, qui semblent avoir de légères rides.

On le voit toujours portant un yukata vert sous un haori noir (une veste japonaise traditionnelle style kimono, couramment porté par les hommes) avec des bords dorés sur lequel se trouve un motif en zigzag et des zori (sandales plates) avec un tabi blanc (chaussettes mi-longues divisant les doigts de pieds).

Il y a 12 ans, avant que l'Agence ne soit fondée et que Fukuzawa était toujours sous la tutelle de Sôseki Natsume, il portait un hakama noir ( un pantalon large et plissé), un kimono sous un haori plus long ainsi qu'une petite écharpe avec des motifs en forme de cercles. Ses cheveux étaient également plus cours, arrivant au niveau de sa nuque.

Durant son adolescence, il portait un hakama avec un keikogi, un uniforme basique utilisé au kendo.

Après le cannibalisme, Fukuzawa porte un yukata et un haori, tous deux noirs et un umanori gris.

Quand il a reçu l'arc sacré en bois de catalpa (Birch Bow of Exorcism), Fukuzawa portait une tenue de cérémonie.

Personnalité

Fukuzawa est, comme il est attendu du directeur de l'Agence, un homme sérieux, capable de maintenir une expression calme en toute circonstance, même lors d'un affront avec un ennemi. En tant que leader, il privilégie le bien-être de ses subordonnées, cela peut être notamment vu quand il a ordonné à tous son personnel de l'Agence de se mobiliser pour trouver et secourir Atsushi Nakajima et de mettre toutes leurs missions en cours en suspens.

De plus, il place un point d'honneur à l'Agence et à ses membres, restant inflexible face à l'abandon même dans des situations critiques, allant jusqu'à menacer des assassins de se focaliser à le menacer plutôt que d'impliquer l'Agence. Ainsi, il s'est naturellement indigné quand il a appris que la Mafia Portuaire avait attiré la Guilde vers l'une de leur secrétaire, allant jusqu'à briser le stylo, qu'il tenait, de rage.

Toutefois, son côté attentionné n'est pas réduit à son autorité incontesté sur tous les membres de l'Agence : Ranpo, effrayé, abandonna l'idée de trouver une affaire de meurtre intéressante pour se consacrer à trouver un moyen de sauver Atsushi, après que Kenji l'ai mis en garde vis-à-vis de la colère de Fukuzawa.[1] De plus, Fukuzawa a une aura plutôt dominante qui impacte certains membres de l'Agence, incluant Doppo Kunikida et Atsushi Nakajima, qui reculent parfois, sûrement dû à l'intimidation de ce dernier, à chaque fois qu'ils sont en présence du président. Néanmoins, il connait les capacités de ses subordonnées et n'hésitera pas à les solliciter lorsque la situation l'exige.

Faisant partie de l'une des trois forces de la Triade, Fukuzawa a un respect débordant pour l'ordre et la paix de Yokohama et c'est sa volonté à prévaloir la justice de toutes les manières possibles qui a finalement poussé Fukuzawa à fonder l'Agence. Il affirme, en outre, que les éloges et les récompenses "ne représentent rien pour eux" face à leurs efforts d'empêcher de chaos d'envahir la ville. Même lorsqu'il est atteint par le virus du cannibalisme, Fukuzawa donne, avec difficulté, l'ordre à ses subordonnés de ne pas combattre la Mafia Portuaire dans le but de le protéger, de crainte que cela ne perturbe l'équilibre et la tranquillité de Yokohama.

Bien que Fukuzawa soit émotionnellement réservé et impassible, il peut faire preuve d'un sens de l'humour cinglant : il y a douze ans, alors qu'il allait sauver Ôgai Mori de criminels de bas étage, ces derniers ont menacé de tuer le médecin et Fukuzawa leur a souhaité de s'amuser en le faisant, bien que cela puisse aussi être en partie dû à son intuition que Mori pourrait gérer la situation lui-même. Lors de ses retrouvailles avec son ami d'enfance Ôchi Fukuchi, si Fukuzawa a complimenté ce dernier pour avoir été un commandant des Chiens de chasse, il a néanmoins assuré que son leadership est "cinq fois meilleur" que celui de Fukuchi, tout en admettant qu'il avait bien baissé.

On ne le voit jamais sourire, bien qu'il soit fortement sous-entendu qu'il a un faible pour les choses mignonnes. Après que Kyôka Izumi a fait une grimace en demandant au Président de la laisser rester à l'Agence, il l'engage sur le champ. Jun'ichirô Tanizaki s'est souvenu de cet incident et a même tenté de demander à Kyôka de s'excuser auprès du Président en leur nom lorsqu'ils ont désobéi à ses ordres. Il a également un penchant pour les chats au point de garder des friandises pour eux dans les manches de son yukata. Mori est particulièrement conscient de ce penchant qu'il a même fait de l'humour à Fukuzawa pendant leur confrontation s'il était encore en train de "parler aux chats".

De plus, il ne manque pas de participer à certains moments de gaieté, notamment à l'Agence, comme assister à la fête de bienvenue de Kyôka et, dans l'anime, se joindre à la croisière de l'Agence à bord du S.S. Zelda après l'incident du Cannibalisme.

Pouvoir

Sa capacité, Tous les hommes sont égaux (人上人不造, Hito no Ue ni Hito o Tsukurazu ), lui permet de supprimer les capacités de ceux de l'Agence de détectives armés. Selon Dazai, il peut "ajuster la puissance de leurs capacités afin de pouvoir les contrôler". Cependant, les candidats doivent passer un "examen d'entrée" (c'est-à-dire qu'ils doivent afficher des valeurs compatibles avec celles de l'Agence dans des situations périlleuses) pour tomber sous le coup de cette capacité.

Compétences

  •   Arts martiaux : Les compétences de Fukuzawa en arts martiaux depuis son plus jeune âge sont inégalées, comme en témoigne son passé avant la fondation de l'agence. Il possède suffisamment de force et de réflexes pour s'attaquer à un groupe d'assassins. À ce titre, il est noté qu'il n'a jamais perdu un match contre son mentor, Kunikida, et qu'il a maintenu un combat intense contre Mori, même face à son style de combat imprévisible.
    •  Kote gaeshi : Une des défenses de Fukuzawa est le kote gaeshi (小手返, lit. "retour de l'avant-bras"), une technique de projection en aïkido qui utilise l'élan de l'adversaire contre lui.
    • Seoi nage : Fukuzawa est également compétent en seoi nage (背負投, lit. " projection d'épaule "), une projection d'épaule (technique de projection) en jujutsu.
    • Iaido : Fukuzawa maîtrise aussi l'iaido.
    • Shukuchi : Fukuzawa peut réduire la distance entre lui et les autres en utilisant cette technique d'arts martiaux qui utilise le poids du corps pour les amener instantanément à portée de leur adversaire.
    • Muto Dori : Fukuzawa connaît également la technique muto dori (無刀捕, lit. "Pas de capture d'épée"), une technique de jujutsu permettant de saisir et de désarmer un adversaire brandissant une épée.
  • Compétences en matière d'épée : Fukuzawa pratiquait le sabre, s'entraînait dans une école d'arts martiaux gérée par le gouvernement et était l'un des plus grands sabreurs du gouvernement connu sous le nom de Goken.

Apparitions

Citations

  • (À Ranpo Edogawa) "Tu es libre d'exhiber ton don, et tu peux défier tes adversaires avec ! Mais tu dois arrêter de jouer avec ta vie !"
  • (À Ranpo Edogawa) "Un camarade est en danger. Nous devons le secourir. Y a-t-il une logique plus lourde au monde qui l'emporte sur cela ?"
  • (À Francis Scott Key Fitzgerald) "Une vie humaine n'a pas de prix, et, à sa manière, cette licence en a aussi. C'est l'âme de notre entreprise. Elle contient le cœur et l'âme même de Natsume-sensei qui a tout dévoué pour amener cette agence à nos côtés. Vous, les nouveaux riches, les têtes bourrées de billets de banque... vous ne pourrez jamais en obtenir une aussi facilement."
  • (Aux assassins) "Retournez dire à votre maître que j'apprécie sa prudence. Même la prochaine fois, c'est moi seul qui devrais être sa cible. S'il lève le petit doigt sur un seul de mes hommes, je prendrai tous les moyens nécessaires pour venir vous tordre la tête".
  • (À l'Agence) "Des trois camps, un seul survivra. Il n'y a pas d'autre solution que de se battre !"
  • (À l'attention de Mori Ôgai) "Et je vois que vous ternissez toujours votre profession en tuant avec un scalpel, Mori-sensei. Convoitez-vous toujours les jeunes filles ?"
  • (À Ôgai Mori) "Parce que nous n'avons qu'une seule chose en commun : nous aimons tous deux cette ville. Nos deux groupes vivent dans cette ville. Nous la protégeons. Nous ne pouvons pas nous permettre que des utilisateurs étrangers la réduisent en cendres."
  • (À l'Agence) "Nous ne pouvons pas lutter contre la Mafia...... ! Ne me protégez pas ! Protégez l'équilibre de la ville ! Sa tranquillité...... !"
  • (À Ôgai Mori) "Nous avons la même puanteur, la puanteur dégoûtante de la mort."
  • (À l'Agence) "Pour nous, les louanges et les récompenses sont une légère bruine. Même si nous étions des voleurs clandestins sans honneur, nous devons risquer nos vies pour empêcher ce meurtre."

Étymologie

  • Le nom Yukichi signifie " avertir " (諭) (yu) et " bonne chance " (吉) (kichi).
  • Le nom de famille Fukuzawa signifie " chance " (福) (fuku) et " brillant " (沢) (sawa/zawa).

Homonyme

Yukichi Fukuzawa (10 janvier 1835 - 3 février 1901)

   Idéologue libéral, écrivain prolifique, critique, philosophe, éducateur, etc. Fukuzawa est considéré comme l'un des pères du Japon moderne. La capacité "Tous les hommes sont égaux" fait référence à "An Encouragement of Learning", une série de dix-sept volumes sur la façon dont l'égalité des chances pour l'éducation est vitale pour la société. Le visage de Fukuzawa apparaît sur le billet de 10 000 yens japonais.

Anecdotes

  • Tout comme son homologue dans la vie réelle, Fukuzawa n'est presque jamais vu portant des vêtements de style occidental, préférant les vêtements traditionnels japonais. Une exception est la cérémonie de remise des prix après les événements de Cannibalisme.
  • Fukuzawa n'a jamais été vu souriant dans le manga jusqu'au chapitre 80. Cependant, il le fait dans l'anime directement à la fin des événements de Cannibalisme après avoir félicité ses subordonnés pour leur travail.
    • Fukuzawa n'est pas explicitement présent pendant la croisière de l'Agence dans le manga, et les membres de l'Agence s'inquiètent même de leur punition pour leur désobéissance, ce qui est modifié dans l'anime, où ils s'excusent auprès du président ; en retour, Fukuzawa admet qu'il est reconnaissant pour leur travail et leur sourit[27].
  • Il partage son anniversaire avec Kôyô Ozaki, le 10 janvier.
  • Fukuzawa s'adresse à Fukuchi en l'appelant Gen'ichirô, le nom de naissance du Ôchi Fukuchi dans la vraie vie.
  • Lorsque le Président est en garde à vue, Fukuchi rappelle à Fukuzawa l'existence d'une femme de la campagne nommée Kin, une amie commune implicite des deux. La femme peut être une référence à l'épouse de Fukuzawa, Okin.

Références

  1. Bungô Stray Dogs, Tome 03 - Chapitre 10 : Detective Boys | Bungô Stray Dogs (Anime), Saison 1 : Épisode 9 - La beauté est une statue de pierre

Navigation

Advertisement